la-migration-novembre-2015

 

Compagnie

LA MIGRATION

La compagnie est fondée en 2015 pour la création du diptyque LANDSCAPE(s) #1 et #2. Notre volonté est de créer des formes acrobatiques sur structure cinétique. Nous cherchons à poétiser le monde, à faire ressortir une coexistence possible entre l’Homme et l’environnement.

LANDSCAPE(s)#1

Une structure de 9 mètre de long, équipée de deux fils de fer maintenus à 4 mètres l’un de l’autre, est posée devant un panorama. Dessus, deux hommes se balancent doucement. Ils se regardent, ils nous regardent. Tout est doux et silencieux. Une harmonie plane intensément sur ces deux hommes. Pour l’instant, tout va bien… Et si l’un des hommes arrête ce balancier ? S’il pose son pied par terre ou s’il chute, que va-t-il arriver ? L’idée est de créer une triangulation entre la structure, les interprètes et le paysage. Comment chacun des trois éléments vont pourvoir exister ensemble, se répondre, s’interroger... ? Le double fil rotatif permet de créer un cadre pour le regard. Le paysage, selon ce qu’il sera (une base sous-marine, une forêt, la mer...) accentuera ou non ce qui se passera entre la machine et les interprètes.

  • SORTIE DE CHANTIER : Jeudi 19 novembre à 20h30

 

la-migration-novembre-2015

 

la-migration-novembre-2015

 

LE DOUBLE FIL ROTATIF

Un nouvel agrès au cœur du dyptique : le double-fil rotatif. Ce nouvel agrès de cirque, conçu et testé au sein du Centre National des Arts du Cirque, sera l’élément central du projet. Le double fil rotatif, est une structure métallique, cinétique et éolienne, actionnant deux fils de funambule autour d’un axe qui tourne. C’est une sorte de grand balancier au mouvement perpétuel, permettant une pratique de fildefériste de 30 cm à 4,40 m du sol, et une pratique acrobatique de voltige. Cette structure peut aussi bien faire émerger un soliste pour son chorus, que créer des images collectives fortes inculquant des notions d’entraide. C’est un véritable partenaire de jeu, nous devons à chaque instant être attentifs à ce qu’elle « fait », tout en étant force de proposition vis-à-vis d’elle. L’enjeu est de composer ensemble, interprètes et structure.

Ce que nous attendons de cette résidence ?
Deux choses : Dans un premier temps un soutien à la création de ce projet, par l’accueil en résidence et nous l’espérons une diffusion de celui-ci. Et dans un second temps de l’aide pour développer l’axe pédagogique de notre projet.

 

Horaires & lieux

le 01/02 de 11h11 à 00h00 - L'Abattoir - Résidences - Evènement Privé